Parfumer et assainir son intérieur au printemps

Parfumer et assainir son intérieur au printemps

Enfin, nous sortons de l’hiver ! Le mois de mars tant attendu avec l’arrivée du printemps va nous redonner le sourire et l’envie de sortir s’aérer le corps et l’esprit. C’est aussi l’occasion d’assainir son intérieur et chasser définitivement les virus de la saison hivernale, tout en préparant l’arrivée des petits désagréments de la saison chaude.

La diffusion atmosphérique

La diffusion atmosphérique permet une utilisation simple et efficace des huiles essentielles. Sans contre-indication spécifique si ce n’est en cas d’allergie aux huiles essentielles, elle peut être utilisée en présence de femme enceinte et allaitante voire même de jeunes enfants. Un choix judicieux d’huile essentielle est recommandé et le protocole d’emploi selon les différents types de diffuseurs doit être respecté (diffuseur à jet d’air sec, diffuseur brumisateur, etc.).

On utilise la voie atmosphérique principalement pour aseptiser l’atmosphère, faire fuir les insectes, parfumer, désodoriser, relaxer, favoriser le sommeil, stimuler, calmer les nausées, etc.

Pour assainir votre maison, le choix des huiles essentielles aux propriétés antiseptiques atmosphériques est très large. Il peut être présenté en fonction des notes olfactives recherchées dans cette indication.

Notes « florales »

Notes « citronnées » 

Notes « d’agrumes » 

Notes « douces » 

Notes « vertes »

Notes « boisées »

Notes « citronnelles »

Notes « neutres »

Notes « profondes »

Notes « d’eucalyptol »

Notes « épicées »

Précautions

Les huiles essentielles ont une fragrance intense et peuvent vite devenir entêtante, voire insupportable (migraine, nausées). Une utilisation abusive ou un mauvais choix des huiles essentielles utilisées peut provoquer des irritations au niveau des muqueuses (yeux, nez, gorge) ou une intolérance olfactive. Pour éviter toutes mauvaises expériences, faites valider votre choix d’huiles essentielles par votre pharmacien et commencer avec de très faibles quantités d’huiles essentielles, puis augmenter progressivement les doses utilisées jusqu’à obtenir l’intensité olfactive recherchée.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *