Mal de gorge et aromathérapie

Mal de gorge et aromathérapie

La plupart du temps, chez l’adulte, le mal de gorge est dû à une infection bactérienne ou virale telle qu’une angine. Les douleurs peuvent être tellement intenses qu’elles obligent parfois à ne manger que des aliments liquides. Lorsqu’il est sévère ou accompagné d’autres symptômes, le mal de gorge justifie une consultation médicale.

Les angines

Les angines provoquent une inflammation douloureuse des amygdales qui prennent une couleur rouge ou peuvent se recouvrir d’un dépôt blanc. Dans 60 à 90 % des cas, les angines sont dues à un virus et évoluent favorablement en quelques jours sans traitements médicamenteux spécifiques. Certaines angines d’origine bactérienne, les angines à streptocoque du groupe A, peuvent provoquer des complications graves et nécessitent, elles, une consultation médicale. Les maux de gorge peuvent également être dus à la fumée de tabac, un rhume, un reflux acide, une inflammation du larynx ou d’autres maladies infectieuses.

Les règles hygiéno-diététiques restent très importantes dans la prise en charge des maux de gorge et angines, la principale étant de boire beaucoup d’eau afin de réhydrater la muqueuse enflammée. Les huiles essentielles quant à elles, vous permettront d’atténuer et soulager la gêne efficacement et d’accélérer la guérison grâce à leurs propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires.

L’huile essentielle d’arbre à thé : antivirale et antibactérienne

L’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) possède des propriétés antivirale et antibactérienne à très large spectre d’activité, ce qui l’indique tout particulièrement pour les maux de gorge et les angines. L’arbre à thé peut être conseillé à partir de 7 ans, et s’administre pur ou dilué par voie orale et en application cutanée dans cette indication.

 

Les huiles essentielles anti-infectieuses

D’autres huiles essentielles possèdent également des vertus anti-infectieuses à large spectre : le thym blanc à bornéol (Thymus satureoides), le thym à linalol (Thymus vulgaris ct linalol), le ravintsara (Cinnamomum camphora), etc. Dans les maux de gorge très intenses accompagnés de fièvre chez l’adulte, vous pouvez alors utiliser des huiles essentielles aux pouvoirs anti-infectieux encore plus puissants comme par exemple la cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum) ou le clou de girofle (Eugenia caryophyllata). Ces dernières huiles essentielles seront administrées par voie orale à raison d’une goutte sur un support adapté (sucre, miel, comprimé neutre) accompagnée d’une goutte d’essence de citron jaune (Citrus limonum), 3 à 4 fois par jour et pendant 5 jours.

Les huiles essentielles anti-inflammatoires

Pour une meilleure efficacité, une ou plusieurs huiles essentielles aux propriétés anti-inflammatoires peuvent être rajoutées en synergie. On retrouve les huiles essentielles de citronnelle Java (Cymbopogon winterianus), l’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora), le lemongrass (Cymbopogon citratus) ou encore le gingembre (Zingiber officinale).

 

Recette de synergie

Voici un exemple de synergie à utiliser en cas de mal de gorge ou angine : 1 goutte d’arbre à thé et 1 goutte de lemongrass sur un comprimé neutre, à répéter jusqu’à 4 fois par jour pendant 5 à 6 jours.

Vous pouvez également utiliser la voie cutanée en massage léger au niveau de la gorge avec une goutte d’arbre à thé associé à 1 goutte d’eucalyptus citronné, à répéter 3 fois par jour jusqu’à disparition de la gêne.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *