L’aromathèque de l’été

L’aromathèque de l’été

L’été approche à grand pas avec ses fortes chaleurs, ses insectes piqueurs et autres petits maux de saison. Aussi, vous pouvez préparer dès à présent votre trousse de secours avec une sélection d’huiles essentielles indispensables pour passer de bonnes vacances (et ne pas courir dans les pharmacies en maillot et claquettes).

 

Les maux de l’été

Les insectes piqueurs bien entendu seront au rendez-vous, alors préparez-vous ! Pour leur action répulsive insectes, les huiles essentielles de Citronnelle de Java ou Citronnelle de Ceylan devront trouver une place dans votre trousse aroma ambulante. A diluer dans une huile végétale pour une utilisation en externe (attention au soleil avec les huiles essentielles, donc à n’utiliser qu’en fin de journée) ou à diffuser dans l’atmosphère à l’aide d’un appareil à diffusion sèche ou humide.

 

En cas de chute, de bleus ou d’hématomes, l’huile essentielle d’Hélichryse est incontournable. Par voie cutanée pure ou diluée dans une huile végétale (préférez dans ce cas l’huile de fleurs d’Arnica) à partir de 12 ans, elle s’appliquera jusqu’à disparition des symptômes. A ne pas appliquer sur une plaie.

 

 

Concernant les plaies justement, verser une goutte d’huile essentielle de Ciste ladanifère, et répéter l’opération, 3 à 4 fois par jour jusqu’à cicatrisation complète. Excellente huile essentielle en cas d’urgence, en plus de ces propriétés astringentes exceptionnelles, elle possède des propriétés antiseptiques très intéressantes dans cette situation.

 

 

Pour les douleurs inflammatoires, les huiles essentielles de Gaulthérie couchée ou Gaulthérie odorante, ainsi que la Menthe poivrée ou encore l’Eucalyptus citronné et le Gingembre seront de redoutables alliés. Seules ou en synergie, généralement diluées dans une huile végétale, elles s’appliquent sur la zone douloureuse une à deux fois par jour. Attention néanmoins aux personnes allergiques aux dérivés salicylés (comme l’aspirine) puisque l’huile essentielle de Gaulthérie est composée à plus de 95 % de salicylate de méthyle, nécessitant les mêmes précautions d’utilisation.

 

La Menthe poivrée pourra servir aussi aux troubles digestifs, souvent déclenchés par des repas trop lourds et copieux (et alcoolisés). Pour cela, une goutte sur un peu de miel après chaque repas. Elle sera d’ailleurs aussi très utile pour calmer les nausées ou vomissements lors de certains voyages et transports. Elle pourra être associée pour cette utilisation à de l’huile essentielle de Gingembre ou de l’essence de Citron jaune, mais ne devra pas être utilisée chez les femmes enceintes et allaitantes, et chez les enfants en dessous de 12 ans.

 

 

L’été est souvent synonyme de coups de soleil et brûlures. Les crèmes hydratantes et apaisantes peuvent ne pas suffire, aussi, vous pourrez soulager ces brûlures avec de l’huile essentielle de Lavande aspic pour les adultes ou de Lavande fine ou officinale pour les enfants à partir de 7 ans. Une à deux gouttes diluées dans de lhuile de fleurs de Millepertuis, à appliquer sur la zone atteinte une à deux fois par jour, jusqu’à amélioration complète.

Les huiles essentielles de Lavande pour soulager les coups de soleil et les brûlures

Les huiles essentielles de l’été

Voici donc en résumé les huiles essentielles à ne pas oublier avant de partir en vacances :

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *