Les huiles essentielles contre les ballonnements

Les huiles essentielles contre les ballonnements

Les ballonnements intestinaux, ou flatulences et météorismes, sont dus à l’accumulation de gaz au niveau des intestins. Ces gaz peuvent s’accumuler et provoquer le gonflement du ventre et le plus souvent s’accompagne de douleurs. L’alimentation est bien entendu très importante dans l’apparition de ces troubles plutôt gênants, et l’ingestion de choux, chou-fleur, brocolis, légumes secs, pain ou céréales font partie des principaux responsables.

En aromathérapie, plusieurs huiles essentielles peuvent vous être utiles pour venir à bout de ces troubles intestinaux. Les huiles essentielles de laurier noble, de menthe poivrée, d’aneth, de cardamome, de coriandre ou encore de carvi en sont quelques exemples.

L’huile essentielle de cardamome

L’huile essentielle de cardamome, obtenue par distillation par entraînement à la vapeur d’eau des fruits (graines ou semences), est composée principalement d’esters, de 1,8 cinéole, de sesquiterpénols, de monoterpénols, de citrals et de terpènes. Elle possède des propriétés anti-inflammatoire, antalgique et antispasmodique, antimicrobienne, expectorante et augmente les sécrétions biliaires et les sécrétions gastriques. Elle est indiquée en cas de gastralgies et gastrites, indigestions, flatulences et aérophagies, en cas de colopathie fonctionnelle, coliques et diarrhées, spasmes digestifs. Elle s’utilise en inhalation sèche et diffusion atmosphérique seule ou associée à d’autres huiles essentielles. Par voie cutanée, la cardamome peut s’utiliser pure exceptionnellement mais est généralement diluée dans une huile végétale pour les enfants et les adultes. La voie orale est réservée pour les cas d’urgence, principalement chez les adultes. Elle ne présente pas de contre-indication majeure, même si certaines sources bibliographiques appellent à la prudence, principalement chez les personnes à risques comme les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 7 ans, en cas d’asthme allergique ou en présence de calculs biliaires.

L’huile essentielle de carvi

L’huile essentielle de carvi (Carum carvi L.), aussi appelé cumin des près, est obtenue par distillation par entraînement à la vapeur d’eau des semences et est composée de cétones (D-carvone), d’hydrocarbures monoterpéniques et de sesquiterpéniques. Elle possède des propriétés digestives (cholagogue, spasmolytique, antinauséeuse), intestinales (lutte contre la dysbiose intestinale), mucolytique et spasmolytique, anti-infectieuse, antinociceptive et neurotrope (sédative et calmante). Elle est indiquée en cas d’infections respiratoires (encombrements bronchiques, sinusites, bronchites), de troubles digestifs pour stimuler la digestion, calmer les nausées ou en cas de gastrite, et en cas de troubles intestinaux (spasmes, douleurs,fermentation, ballonnements).

L’huile essentielle de Carvi s’utilise par voie cutanée diluée, en inhalation sèche, en diffusion atmosphérique et chez les adultes par voie orale diluée. Elle reste néanmoins déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant en dessous de 7 ans, excepté par inhalation sèche. Des allergies aux plantes de la famille des Apiacées existent, donc à manier avec prudence en cas de terrain allergique.

La voie cutanée diluée reste le mode d’utilisation de prédilection en cas de ballonnements et douleurs abdominales. Pour les adultes, une synergie avec les huiles essentielles de carvi et de menthe poivrée, diluée dans de l’huile végétale de macadamia est d’une efficacité redoutable. Pour cela versez 2 gouttes de menthe poivrée et 1 goutte de carvi dans une cuillère à soupe de macadamia, et appliquez le mélange au niveau de l’abdomen, 2 à 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours. Pour un enfant de plus de 7 ans, favorisez plutôt l’huile essentielle de carvi avec une huile essentielle antispasmodique comme le petit grain bigarade. Versez 1 goutte de chaque huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale de macadamia, et appliquez le mélange sur l’abdomen 2 à 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *