Assainir sa voiture avec les huiles essentielles

Assainir sa voiture avec les huiles essentielles

Pour assainir votre véhicule, rien de mieux que l’utilisation des huiles essentielles biologiques. Purifiantes, déstressantes ou stimulantes, elles permettront également de combattre les mauvaises odeurs. Attention toutefois à ne pas diffuser d’huiles essentielles en présence de très jeunes enfants (en dessous de 30 mois), de femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’avec des personnes allergiques, épileptiques ou asthmatiques. Enfin, n’oubliez pas de bien aérer votre véhicule pour renouveler l’air.

Comment les utiliser ?

L’utilisation la plus simple dans un espace réduit est d’utiliser les huiles essentielles par diffusion passive. Une à deux gouttes d’huiles essentielles seront ainsi déposées sur un papier buvard, une pierre poreuse ou un appareil adapté pour les toutes petites surfaces : un léger parfum aux notes olfactives variées viendra envahir votre véhicule.

Notes d’agrumes

Les agrumes sont de manière générale d’excellents assainissants atmosphériques parfaitement adaptés à une diffusion passive. Le citron jaune (Citrus limonum), l’orange douce (Citrus sinensis), la mandarine rouge ou verte (Citrus reticulata), le pamplemousse (Citrus paradisii), la bergamote (Citrus bergamia) en sont quelques exemples. En plus de leurs propriétés antiseptiques aux notes olfactives fraîches et acidulées très appréciées, les agrumes possèdent des propriétés toniques hépatiques et antinauséeuses (en particulier le citron jaune). C’est pourquoi, pour les personnes sensibles au mal des transports, il est conseillé de déposer une à deux gouttes de citron jaune sur un support adapté.

Notes boisées

Aussi, les huiles essentielles extraites d’aiguilles comme le pin sylvestre (Pinus sylvestris), le pin maritime (Pinus pinaster), le sapin blanc (Abies alba), le sapin de Sibérie (Abies sibirica), le cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens) ou l’épinette noire (Picea mariana), possèdent des propriétés assainissantes atmosphériques très intéressantes. Quelques gouttes sur un support adapté vous apporteront ici des notes olfactives boisées idéales pour supprimer les mauvaises odeurs.

Les huiles essentielles à éviter

La plupart des huiles essentielles sont adaptées à une utilisation par diffusion passive, mais évitez tout de même les huiles essentielles phénolées et assimilées (thym à thymol, sarriette des montagnes, origan compact, cannelle de Ceylan ou clou de girofle). Les huiles essentielles déstressantes comme la lavande vraie ou fine, le petit grain bigarade, le néroli, la camomille romaine ou la marjolaine à coquille ne sont que quelques exemples, tout comme les huiles essentielles antivirales (ravintsara, niaouli, arbre à thé, saro et myrte rouge etc.) en faisant attention bien entendu aux personnes sensibles.

Enfin, n’oubliez pas que rien ne remplacera une bonne aération de votre voiture afin de renouveler l’air ambiant.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *