Les huiles essentielles au secours des allergies saisonnières

Les huiles essentielles au secours des allergies saisonnières

Pour la plupart d’entre nous, l’arrivée du printemps et des beaux jours est vivement attendue, mais pour certains cette période est redoutée, car synonyme du retour des allergies et du fameux « rhume des foins ».

Les allergies sont liées au rythme des saisons. De mi-février à fin avril c’est la saison des pollens d’arbres. Ensuite vient la saison des pollens graminées de mai à fin juillet,  plus connue sous le nom  de la période de «  rhume des foins ». Et enfin d’août aux premières gelées la saison se termine avec les pollens des herbacées.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

C’est une réaction inadaptée ou excessive du système immunitaire de l’organisme, suite au contact avec une substance étrangère à l’organisme, appelé allergène, présent par exemple dans l’air et l’alimentation. Ces allergies peuvent être d’origine génétiques, alimentaires, médicamenteuses ou encore environnementales.

Quels sont les symptômes ?

Les allergies atteignent de nombreux organes, comme le nez, les bronches, les yeux et la peau.

Elles peuvent se manifester de différentes manières :

La rhinite allergique est représentée par la présence de 5 symptômes « PAREO » :

  • P comme prurit , qui se manifeste par des démangeaisons au niveau des yeux et du nez.
  • A comme anosmie , représentée par une diminution ou perte totale de l’odorat.
  • R comme rhinorrhée , représentée par des écoulements nasaux.
  • E comme éternuements. 
  • O comme truction , le nez est bouché.

Mais aussi par des crises d’asthme,  représentées par des gènes respiratoires avec essoufflements, sifflements et une possible toux.

Ou encore une conjonctivite allergique , affectant les yeux , qui sont rouges et larmoyants.

On peut enfin retrouver au niveau cutané  des exanthèmes, urticaires ou dermatites atomiques.

 

Comment soulager ces allergies de façon naturelle avec les huiles essentielles ?

L’utilisation des huiles essentielles n’est pas recommandée dans les formes graves d’allergies ou bien chez les personnes asthmatiques, les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.

Néanmoins , certaines d’entre elles présentent des propriétés anti inflammatoires et antiallergiques intéressantes.

 

L’huile essentielle des états allergiques est sans aucun doute l’Estragon  (Artemisia dracunculus L.) , de la famille des Astéracées. Célèbre pour ses propriétés antispasmodiques puissantes, calmantes, relaxantes , antalgiques et répulsives face aux insectes.

Elle peut être utilisée en inhalation sèche , en appliquant quelques gouttes sur un mouchoir. Mais aussi en diffusion atmosphérique , généralement associée à d’autres huiles essentielles pour atténuer son odeur , ou en application cutanée diluée dans une huile végétale. Conseillée chez l’adulte et à partir de 12 ans et sur une durée de traitement courte.

Pour les épisodes allergiques à répétition, 

L’huile essentielle de Matricaire ou Camomille matricaire ou allemande ((Matricaria recutita L. ou Chamomilla recutita L.) est plus adaptée.

Facilement reconnaissable par sa superbe robe bleue profonde, elle possède de fortes propriétés anti inflammatoires,antiprurigineusesspasmolytiques , anti allergiques, bactéricides et antivirales, en faisant une véritable alliée pendant vos épisodes allergiques.

 

Elle est indiquée lors d’inflammations cutanées, digestives, respiratoires , mais aussi lors de démangeaisons et de piqûres d’insectes.Cette huile essentielle s’utilise par voie cutanée diluée, en inhalation sèche à partir de 7 ans. Une goutte pure en application chez l’adulte sur un bouton  ou diluée dans quelques gouttes d’huile végétale de Calophylle par exemple chez l’enfant à partir de 7 ans. On peut aussi l’utiliser en inhalation sèche, en déposant quelques gouttes sur un mouchoir, à respirer profondément pour stopper le rhume des foins. Elle est indiquée pour toutes formes d’allergies saisonnières à partir de l’âge de 7 ans.

 

D’autres huiles essentielles dites «  bleues » , comme l’Achillée Milleufeuille (Achillea millefolium L.)  et la Tanaisie Bleue , plus connue sous le nom de Camomille bleue (Tanacetum annuum L.) , sont réputées pour leurs propriétés anti allergiques et anti inflammatoires. Elles sont réservées à l’adulte et l’enfant à partir de 12 ans  en application cutanée diluée.

 

Quels gestes adoptés pour les limiter ? 

Il est conseillé de se laver les mains régulièrement dans la journée. De changer de vêtements fréquemment et  de prendre une douche dès l’arrivée à la maison afin de se débarrasser des pollens.

En journée , se protéger les yeux avec des lunettes de soleil , peut être une bonne alternative pour limiter les contacts avec les allergènes. Vous pouvez éventuellement vous rincer les yeux et le nez avec du sérum physiologique.

Il est recommandé de faire le ménage de l’habitat régulièrement et aérer la maison environ 10 minutes par jour le matin tôt ou tard le soir, et ainsi maintenir les fenêtres fermées pendant la journée.

Eviter de faire sécher le linge à l’extérieur.

En règle générale, lors de journées venteuses et sèches,  la concentration en pollen est à son maximum , privilégiez donc les activités en intérieur et limiter vos sorties.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *