Ampoules et huiles essentielles

Ampoules et huiles essentielles

Les ampoules sont très fréquentes, surtout aux pieds, à cause du frottement des chaussures. La plupart du temps, elles sont plus gênantes que graves. Néanmoins, il est nécessaire de les soigner avant qu’elles ne s’infectent ou deviennent trop douloureuses.

Souvent bénignes, les ampoules peuvent être douloureuses et gêner certains mouvements

Définition d’une ampoule

Une ampoule ou phlyctène est une petite vésicule remplie de liquide (sérosité ou sang) qui se forme sous l’épiderme suite à un échauffement excessif de la peau. En général, son apparition est précédée d’une rougeur et d’une douleur localisées. Le liquide accumulé protège les tissus profonds de la peau contre les frottements en formant un petit coussin amortisseur.

Douloureuses, les ampoules gênent les activités physiques. Lorsqu’elles sont ouvertes, la peau mise à vif est très sensible et doit être protégée des frottements et de l’infection. Souvent bénignes, les ampoules peuvent faire mal et gêner certains mouvements, surtout si elles sont volumineuses. Lorsqu’elles se percent, elles peuvent s’infecter et entraîner une ulcération de la peau, voire une crevasse. Elles doivent alors être désinfectées comme des plaies.

Les ampoules sont généralement dues à un frottement répété qui provoque un décollement de la partie superficielle de la peau (épiderme), celui d’une chaussure sur le talon par exemple. Des cloques peuvent survenir après un coup de soleil, une brûlure, une allergie de contact ou une maladie (varicelle, zona, herpès, dyshidrose, par exemple).

Pour prévenir les ampoules, équipez-vous de bonnes chaussures à votre pointure, bien ajustées. Limiter l’humidité et la chaleur et bien entendu les frottements du pied dans la chaussure. Sur les zones de frottements, appliquer du talc ou une pommade grasse lubrifiante et anti-échauffement, ou appliquer dessus du sparadrap ou un pansement hydrocolloïde, parfaitement adapté et connu des randonneurs.

Utilité des huiles essentielles

Si ces mesures préventives n’ont pas été suffisantes, alors les huiles essentielles permettront de soulager et cicatriser les ampoules.

Par exemple, les huiles essentielles de Lavande fine ou Lavande officinale ainsi que de Géranium rosat sont idéales pour favoriser la cicatrisation et prévenir la surinfection. Utilisées seules ou en synergie, versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle pure sur l’ampoule, ou diluée dans une huile végétale de Calendula, Calophylle, Millepertuis ou Rose musquée, et cela jusqu’à cicatrisation complète.

A côté de ces huiles essentielles largement reconnues, d’autres, un peu plus confidentielles, sont d’une efficacité redoutable. Par exemple, les huiles essentielles de Carotte (Daucus carota), de Curcuma (Curcuma longa), dHélichryse italienne (Helichrysum italicum) ainsi que la Matricaire ou Camomille allemande (Chamomilla recutita) seront utilisées pures ou diluées dans une huile végétale, en application cutanée directement sur l’ampoule ou les frottements. A savoir que ces huiles essentielles ne seront utilisées qu’à partir de 12 ans généralement.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *