L’huile essentielle de clous de girofle pour soulager des douleurs dentaires

L’huile essentielle de clous de girofle pour soulager des douleurs dentaires

Le Giroflier en quelques mots

Originaire des Philippines et des îles Moluques, le GiroflierSyzygium aromaticum (L.) Merril et Perry ou Eugenia caryophyllata Thunb E., est cultivé dans les zones tropicales asiatiques (Malaisie, Sri Lanka, Indonésie), africaines (Madagascar, Tanzanie) et sud-américaines. Appartenant à la famille des Myrtacées, c’est un grand arbre atteignant 20 m de haut, avec des feuilles persistantes, coriaces, opposées et ovales, et des inflorescences formées d’une vingtaine de fleurs terminales disposées en corymbe. Le calice est rouge vif à maturité, les pétales sont blancs et les fruits forment des baies allongées contenant les graines.

Les parties de plante utilisées sont les boutons floraux ou clous séchés renfermant au minimum 15 % d’huile essentielle. L’huile essentielle est obtenue par distillation par entraînement à la vapeur d’eau des boutons floraux mais aussi des feuilles.

Les clous de girofle (les boutons floraux), dont sera extraite l’huile essentielle, sont les parties utilisées en phytothérapie.

L’aromathérapie pour se soigner

La médecine arabo-persane prête déjà au giroflier des effets bénéfiques sur « l’incontinence urinaire et la dysurie liée au froid ». Pris avec du petit-lait, il excite au coït. Il parfume l’haleine, fortifie les gencives, l’estomac et le foie et calme les vomissements. Pris en collyre, il fortifie la vue.

Le clou de girofle est une épice mondialement connue et a servi de tout temps pour soulager caries et abcès dentaires. L’huile essentielle de clous de girofle est riche en eugénol et acétate d’eugényle, ce qui lui confère des propriétés anti-infectieuses très puissantes (antibactérienne à large spectre d’action), antivirale, antifongique, antiparasitaire et antiseptique) et stimulante générale. L’huile essentielle de clous de girofle est traditionnellement utilisée par voie orale comme tonique de l’utérus, antispasmodique, antiseptique et vermifuge, ainsi qu’en application locale comme antiseptique, cicatrisant, antiparasitaire et aphrodisiaque. Elle est tout indiquée pour les pathologies bucco-dentaires (aphtes, abcès dentaires ou gingivites), en cas de diarrhées infectieuses, d’angines ou de sinusites.

 

 Comment l’utiliser ? 

L’huile essentielle de clous de girofle s’utilise principalement par voie orale à partir de 12 ans, à raison d’une goutte sur un support adapté, 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours, associée à une huile essentielle hépatoprotectrice comme l’essence de citron jaune par exemple. Elle peut aussi dans certaines situations être utilisée en application locale diluée dans de l’huile végétale.

L’huile essentielle de clous de girofle peut être toxique pour le foie et neurotoxique à forte dose (0,5 ml/kg), convulsivante et dépresseur du système nerveux central. Elle est contre-indiquée chez l’enfant, la femme enceinte et allaitante, ainsi qu’aux épileptiques, asthmatiques ou de pathologies hépatiques. L’huile essentielle ne doit pas être utilisée en bain ou en diffusion atmosphérique. Néanmoins, certaines recettes à base d’huiles essentielles préconisent l’utilisation de clous de girofle, diluée dans de l’huile végétale, en application locale chez le nourrisson (poussée dentaire).

 

Comment l’accompagner ?

En cas d’abcès dentaires ou d’aphtes, l’huile essentielle d’Arbre à thé ou Tea tree (Melaleuca alternifolia Cheel.) pourra aussi être utilisée en application locale, pure ou diluée dans de l’huile végétale de Noisette, plusieurs fois par jour, jusqu’à nette amélioration. En cas de gingivites ou de parodontoses, l’huile essentielle de Laurier noble (Laurus nobilis L.) sera très utile en application locale pure ou diluée dans de l’huile végétale. Enfin, une goutte d’essence de Citron jaune (Citrus limomum Risso.) sur son dentifrice une fois par jour blanchira les dents et donnera un arôme citronné très agréable (pour les amateurs d’arôme mentholé, rajouter à la place une goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée).

En règle générale, l’utilisation prolongée des huiles essentielles, même s’il ne s’agit que d’une seule goutte par jour, est déconseillée, et il vous faudra juste interrompre leur utilisation pendant quelques jours ou semaines, avant de les réutiliser.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *