Déprime passagère

Déprime passagère

Le mois de septembre et la reprise de l’activité est souvent synonyme de baisse de moral et de tonicité. La modification de l’humeur, les troubles cognitifs et les manifestations anxieuses sont des symptômes d’une dépression légère qui doit être rapidement prise en charge pour ne pas dégénérer.

Le changement de saison peut conduire à une déprime passagère

Définition de la déprime passagère

La déprime passagère diffère de la dépression par un état de profonde tristesse qui ne dure pas plus de quelques semaines. Elle se caractérise par les symptômes déjà cités ainsi que par certains changements de comportements qui peuvent alerter l’entourage : ne plus avoir envie de pratiquer les activités habituelles, ne plus réussir à faire des projets, avoir une humeur très instable, etc.

La qualité et la quantité de sommeil joue un rôle primordial dans le rétablissement d’une déprime passagère, ainsi que son alimentation. Aussi, favoriser des repas légers en fin de journée et complet lors du petit-déjeuner, cela permettra à l’organisme de mieux gérer le stress accumulé dans la journée.

Quelles huiles essentielles utiliser ?

Pour passer le cap rapidement, plusieurs huiles essentielles vous seront indispensables.

L’huile essentielle de Petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp amara) est issue de la distillation des feuilles de l’oranger amer. Riche en acétate de linalyle et en linalol, elle possède des propriétés calmantes et relaxantes indiquées pour les angoisses, la nervosité, les difficultés d’endormissement ou les somatisations dues au stress. Elle est également antispasmodique (crampes, torticolis, coliques, douleurs de règles). En diffusion atmosphérique, par voie orale ou cutanée à partir de 7 ans, l’huile essentielle de Petit grain bigarade s’utilise à raison de 2 à 3 gouttes, 3 fois par jour.

En cas de déprime avec perte de tonus, l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) est une excellente huile essentielle tonique. Pour cette indication, favoriser une utilisation par voie orale ou cutanée, à partir de 7 ans, à raison de 2 gouttes 2 à 3 fois par jour. Pour une utilisation prolongée, une fenêtre thérapeutique est toujours recommandée : 5 jours par semaine ou 3 semaines de traitement suivi d’une semaine d’arrêt.

L’huile essentielle de Marjolaine à coquille (Origanum majorana) possède des propriétés anti-infectieuses et tonique général. Utilisée par voie orale à partir de 7 ans, ou diluée par voie cutanée, versez 2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale à appliquer sur les poignées, 3 fois par jour.

D’autres huiles essentielles peuvent être aussi indiquées en cas de déprime saisonnière : les huiles essentielles de Laurier noble (Laurus nobilis), Lavande aspic (Lavandula latifolia ou spica), Néroli (Citrus aurantium ssp amara).

 

N’hésitez pas à diffuser chez vous ou au bureau, à l’aide d’un nébuliseur ou brumisateur, ces huiles essentielles seules ou associées, afin de retrouver calme et sérénité. En cas de persistance des troubles et symptômes, ne pas hésiter à consulter son médecin traitant.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *