Combattre acné et points noirs avec les huiles essentielles

Combattre acné et points noirs avec les huiles essentielles

Définitions

L’acné se caractérise par une peau grasse et l’apparition de boutons ou points noirs sur le visage, le haut du dos et le torse. Fréquente chez plus de 70 % des adolescents, cette maladie de peau sans gravité particulière peut avoir toutefois des répercussions psychologiques très importantes. Dans la majorité des cas, l’acné disparaît spontanément après 20 ans mais peut toutefois laisser quelques cicatrices permanentes lorsqu’il a été sévère.

L’acné se manifeste par une augmentation de la production de sébum par la peau associée à l’obstruction des follicules pileux et la prolifération d’une flore non physiologique bactérienne (Propioni bacterium acnes).

Le sébum est quant à lui une substance grasse produite par les glandes sébacées situées dans les follicules pileux. Habituellement, il est produit par ces cellules hors des follicules et forme une fine pellicule sur la peau pour la protéger du dessèchement et des agressions extérieures. Dans le cas de l’acné, les glandes sébacées du visage et du haut du corps sécrètent une quantité de sébum anormalement élevée et la peau devient alors plus grasse. Cette sécrétion excessive est le résultat de l’action des hormones sexuelles, que ce soit au moment de la puberté ou chez la femme adulte, à certains moments du cycle menstruel, lors de la grossesse et la ménopause.

Les lésions dues à l’acné peuvent se manifester sous formes de comédons, papules, pustules, kystes voire même nodules. On peut distinguer deux types d’acné, différenciés en fonction de l’inflammation présente autour des lésions de la peau : l’acné rétentionnelle, dépourvue de signes inflammatoires, et l’acné inflammatoire ou mixte.

Cette maladie hormonale souvent bénigne, peut revêtir diverses formes.

Hygiène de vie à adopter

Le premier élément du traitement de l’acné est le respect de règles d’hygiène de la peau. En aucun cas il ne faut gratter ou presser les boutons et points noirs, au risque de faire des cicatrices irréversibles. Pour vous laver, choisissez des produits « sans savon » qui dessèchent moins la peau que les savons ordinaires. Hydrater abondamment votre peau même si elle est grasse, puisque cela permettra de réguler la production de sébum. Une alimentation équilibrée permettra d’atténuer les poussées d’acné voire d’en accélérer la guérison (attention aux excès de sucres).

Il est également important de réaliser un drainage hépatique, les pathologies cutanées étant le plus souvent le reflet d’une accumulation de toxines au niveau du foie. Pour cela, une cure Bardane ou de Pensée sauvage est tout à fait indiquée, tout comme l’utilisation de zinc (demander conseil à votre pharmacien).

 

Utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles trouvent particulièrement bien leur place dans le traitement de l’acné tant leurs propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires sont remarquables.

Photo produit Arbre à théL’huile essentielle d’Arbre à thé ou Tea tree (Melaleuca alternifolia) est riche en monoterpènes (alpha et béta-pinène, alpha et gamma-terpinène), sesquiterpènes et alcools monoterpéniques (terpinène-4-ol et alpha-terpinéol). Cette huile essentielle est anti-infectieuse à activité globale, c’est-à-dire antibactérienne, antifongique et antivirale, accompagnée d’une activité anti-inflammatoire.

Très utilisée dans toutes formes d’infections buccales, digestives, respiratoires et cutanées, elle s’utilise aussi bien par voie orale, cutanée ou en diffusion atmosphérique. En cas d’acné, il est conseillé d’appliquer une goutte d’huile essentielle d’Arbre à thé pure sur les boutons infectés et enflammés le soir au coucher. Pour une application sur une plus grande surface comme le haut du dos par exemple, diluez l’huile essentielle dans une huile végétale ou une crème hydratante à raison de 2 à 3 gouttes dans une noisette de crème ou une cuillère à café d’huile végétale.

 

L’huile essentielle de Géranium rosat (Pelargonium x asperum ou Pelargonium graveolens) est originaire d’Afrique du Sud mais sa culture se fait dans le monde entier. Notons tout de même que le Géranium Bourbon est un géranium originaire de l’île de la réunion, anciennement nommée île Bourbon, même si aujourd’hui beaucoup provienne de Madagascar. Les feuilles sont distillées par entraînement à la vapeur d’eau pour obtenir l’huile essentielle riche en alcools monoterpéniques (citronellol, géraniol, linalol), esters (formiate de citronnellyle), monoterpènes, sesquiterpènes et cétones.

L’huile essentielle de Géranium rosat est cicatrisante, anti-infectieuse et hémostatique, et est utilisée en particulier contre toutes les dermatoses : acné, brûlure, eczéma, plaie, impétigo, mycoses, etc. A utiliser pure ou diluer dans une huile végétale ou une crème hydratante (le plus neutre possible), elle s’appliquera dans le traitement de l’acné préférentiellement le soir au coucher.

 

En définitive

Seules, les huiles essentielles sont très efficaces, mais en synergie, elles seront redoutables. Mélanger les huiles essentielles d’Arbre à thé, de Géranium rosat à de la Lavande fine par exemple à parts égales, puis diluez ce mélange dans une huile végétale (2 à 3 gouttes dans une cuillère à café) et appliquez sur les lésions de la peau tous les soirs jusqu’à cicatrisation complète.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *