A la découverte de l’huile essentielle d’ylang ylang

A la découverte de l’huile essentielle d’ylang ylang

L’ylang ylang est un grand arbre de la famille des Anonacées pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur, originaire de Madagascar, des îles Comores et Moluques. Habitué des zones tropicales humides, les feuilles de l’ylang ylang sont brillantes, alternes, ovales et persistantes. Mais ce sont les fleurs, jaunes et de grande taille, qui sont prisées, pour leur parfum chaud, fleuri et suave.

 

Chémotype

L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des fleurs, et se fait en 5 temps, fournissant, selon la durée, 5 qualités d’huiles essentielles différentes pour des usages différents (parfumerie, cosmétiques, …). L’huile essentielle est dite « complète » pour l’aromathérapie, et la distillation dure en moyenne 20 heures. Le terme de « Totum » peut être employé, même si cela peut être source de confusion pour le phytothérapeute.

L’huile essentielle est composée d’alcools monoterpéniques (linalol, géraniol), de phénol méthyl éthers (para-crésol), d’esters (acétates de géranyle, benzyle et benzoate de benzyle), de sesquiterpènes (alpha-farnésène, germacrène, béta-caryophyllène) et de sesquiterpénols et phénols en très petite quantité.

Bienfaits

L’huile essentielle d’ylang ylang possède des propriétés anti-inflammatoires remarquables, toniques physiques et mentales et équilibrantes nerveuses. Elle est indiquée en cas de troubles du sommeil, stress et anxiété, asthénie et fatigue physique, mentale ou sexuelle, en cas de douleurs de type inflammatoires (arthrose, arthrite, tendinite, contractures, …) mais aussi pour les soins de la peau et des cheveux (peau terne et grasse, chute des cheveux, …).

Comment l’utiliser ?

L’huile essentielle d’ylang ylang s’utilise principalement par voie aérienne, tant ses senteurs sont douces et agréables. En inhalation sèche (une goutte sur un mouchoir à respirer) ou en diffusion atmosphérique, elle sera utilisée seule ou associée à d’autres huiles essentielles.

La voie cutanée aussi sera très intéressante. Une à deux gouttes sur le plexus nerveux en cas d’urgence, ou diluée jusqu’à 10 % dans une huile végétale pour la réalisation de massage équilibrant, relaxant voire même aphrodisiaque.

La voie orale, plus confidentiel, peut aussi être utilisée chez les adultes, sur un support adapté (huile végétale pour une dilution de l’huile essentielle, ou pure sur un comprimé neutre ou une cuillère à café de miel.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *