Psoriasis, eczéma et huiles essentielles

Psoriasis, eczéma et huiles essentielles

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie chronique qui évolue par poussées où les cellules de la peau (les kératinocytes) se renouvellent trop rapidement (tous les cinq à six jours, au lieu de 28 jours habituellement). Cette prolifération des cellules provoque des plaques rouges épaisses plus ou moins étendues, recouvertes de peaux mortes de couleur blanche, appelées les squames. Ces lésions se situent le plus souvent au niveau des mains, des coudes, des genoux, du bas du dos, ou sur le visage et le cuir chevelu. Ces plaques ne démangent pas ou peu.

Le psoriasis débute le plus souvent à l’adolescence ou chez l’adulte jeune. Les formes dites « familiales » se déclenchent plutôt chez les adolescents âgés de 10 à 20 ans. Plus tard, en général après 40 ans, on observe des formes dites « sporadiques », c’est-à-dire isolées dans leur famille.

Plaques rouges épaisses provoquées par la maladie chronique

Tout savoir sur l’eczéma

L’eczéma atopique ou dermatite atopique est la maladie de la peau la plus fréquente. Non contagieuse mais très récidivante, l’eczéma se caractérise par des rougeurs mal délimitées accompagnées de démangeaisons, et l’apparition de petites vésicules évoluant en croûtes. L’eczéma atopique évolue par poussées, durant lesquelles les symptômes s’aggravent, entrecoupées de périodes de rémission. D’autres formes d’eczéma existent, comme par exemple l’eczéma « de contact », qui est une réaction cutanée provoquée par un agent extérieur irritant, qui s’estompe et évolue vers la guérison lorsque l’agent en question est identifié et éloigné.

 

Les huiles végétales pour freiner les apparitions

Sauf pour des formes très particulières et rares, le psoriasis et l’eczéma ne mettent pas la vie des patients en danger, mais les conséquences psychologiques et sociales justifient qu’ils soient traités de manière efficace.

Photo produit Rose MusquéePour cela, plusieurs conseils en aromathérapie peuvent être prodigués. Tout d’abord, l’utilisation des huiles végétales en application locale au quotidien afin de limiter les poussées de psoriasis et d’eczéma. Ce sont par exemple les huiles végétales apaisantes et anti-inflammatoire comme la calophylle inophylle ou l’huile de fleurs de calendula, nourrissantes comme la bourrache ou le Germe de blé, ou encore régénérantes comme la Rose musquée ou l’Argan. Riches en acides gras essentiels (oméga 3, 6 et 9) en proportions différentes, les huiles végétales peuvent aussi être prises par voie orale (une cuillère à soupe tous les matins). Bien que cela peut être difficile à avaler, les vertus sont multiples, et le choix de ces huiles végétales alimentaires, ainsi que la manière de les cuisiner, est très important.

 

 

Les huiles essentielles pour adoucir

Aussi, les huiles essentielles peuvent être utilisées seules et en synergie afin d’atténuer les poussées de psoriasis ou d’eczéma, ainsi que soulager certains symptômes.

Les huiles essentielles de Lavande officinale, de Ciste ladanifère Ciste Ladanifere ou de Curcuma seront utiles pour favoriser la cicatrisation. Les huiles essentielles de Camomille romaine Camomille Romaine ou de Matricaire (aussi appelée Camomille allemande) seront efficaces pour calmer les démangeaisons. L’huile essentielle de Palmarosa dans les cas d’eczéma ou l’huile essentielle de Nard de l’Himalaya pour le psoriasis aideront à réguler la multiplication des cellules de la peau. Ces huiles essentielles seront utilisées en application locale à partir de 7 ans diluées dans une ou plusieurs huiles végétales, à raison d’une à deux gouttes d’huiles essentielles dans une cuillère à café d’huiles végétales, et ce, jusqu’à amélioration nette.

 

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *