Protéger vos boules de poils des puces et des tiques avec les huiles essentielles

Protéger vos boules de poils des puces et des tiques avec les huiles essentielles

De la fin du printemps au début de l’automne, nos animaux de compagnie peuvent être victimes des puces et des tiques. En été, les fortes chaleurs favorisent l’éclosion des œufs de puces, qui prolifèrent et s’attaquent à eux et par la même occasion infestent nos habitations.Les huiles essentielles permettent de traiter nos compagnons de façon naturelle et ainsi les soulager de ces parasites.

La première manifestation d’une infestation par les puces se traduit par des démangeaisons chez votre animal. Lorsqu’il se gratte, il peut ingérer des puces, responsables de sa contamination par un ténia , vers plat qui est un parasite du tube digestif. Cela peut se manifester par des troubles digestifs chez l’animal. Les tiques, plus virulentes, peuvent provoquer des anémies chez les chiots, des réactions inflammatoires parfois sévères et formation de kystes voire d’abcès chez les chiens et chats adultes.

La demande auprès des vétérinaires et des pharmaciens d’officine est en constante augmentation. D’ailleurs une étude menée en 2015 au Royaume-Uni indique que 57 % des propriétaires souhaiteraient faire appel aux thérapeutiques complémentaires pour leur animal de compagnie, en terme de physiothérapie, phytothérapie, massage, acupuncture et bien évidemment en aromathérapie.

Tout d’abord, quelques précautions sont à prévoir, 

En ce qui concerne les chiens et les chats, voici quelques considérations qui devront être connues afin d’éviter les mauvaises réactions sur votre boule de poils : Sa race, son espèce, les possibles contre-indications, l’état de gestation ou de lactation, les pathologies ou  les traitements concomitants, la présence ou non d’alcool dans le traitement ainsi que la facilité d’administration.

Vous pouvez avant toute administration à votre animal faire un test préalable en cas de réaction d’hypersensibilité ou d’allergie. Dans tous les cas, agissez progressivement afin de respecter une période d’adaptation, en particulier aux odeurs des huiles essentielles qui peuvent être un frein quant à leur utilisation sur les chats. En effet, les chats ont une sensibilité accrue aux huiles essentielles due à la présence d’un organe particulier, ultra-sensible, leur permettant de détecter les odeurs et les phéromones. Les huiles essentielles étant un mélange complexe de molécules volatiles et odorantes, cet organe olfactif va rapidement être surchargé entraînant la déstabilisation de l’animal et se traduisant par une agressivité , une excitation ou encore une apathie.

De plus, ne réaliser jamais d’injection ou d’application dans les yeux et pour une application cutanée, pensez à diluer les huiles essentielles dans un solvant adapté comme par exemple une huile végétale (éviter l’emploi de l’alcool).

Les huiles essentielles insectifuges, 

Concernant les puces et des tiques, vous pouvez compter sur un grand nombre d’huiles essentielles aux propriétés insectifuges reconnues.

La Citronnelle de Java (Cymbopogon winterianus), la Lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia ou Lavandula officinalis), le Géranium rosat ou géranium bourbon (Pelargonium x asperum), le Lemongrass (Cymbopogon flexuosus), le Thym à linalol (Thymus vulgaris CT linalol), la Verveine citronnée ou odorante (Lippia citriodora), l’Arbre à thé (Melaleuca alternifolia) ou encore l’huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii).

L’association de plusieurs huiles essentielles est très intéressante et à privilégier du fait de leur effet synergique,  potentialisant l’action répulsive de l’ensemble du mélange.

La dilution de ces huiles essentielles est recommandée dans une l’huile végétale la moins grasse possible (évitez l’huile d’olive, de bourrache, d’onagre, etc.) et favoriser plutôt l’huile de Macadamia, de Noyau d’abricot ou de Jojoba. L’utilisation d’huile de neem est dans cette indication tout à fait judicieuse puisqu’elle possède au préalable une action répulsive sur les puces et les tiques.

La recette maison à faire chez soi, 

Voici un exemple de formulation naturelle à faire chez soi pour prévenir les puces et tiques chez vos animaux. Ce mélange sera à appliquer à la base du cou uniquement chez les chiens et chats de petite taille  et à la base du cou et au niveau de la queue chez les animaux de taille plus grande.

Si votre animal de compagnie porte un collier, une autre administration est possible , il s’agit de la méthode « pour-on » qui consiste à imprégner son collier d’huiles essentielles. Dans ce cas, vous pouvez déposer 1 à 2 gouttes de votre mélange d’huiles essentielles sur le collier pour obtenir une action répulsive, l’opération devant être répétée tous les 15 jours à 1 mois en fonction du risque d’exposition de votre animal.

/!\ Évitez les sprays chez les chats, ils en ont horreur, ainsi que les dilutions dans de l’alcool, les animaux ne l’apprécient guère, ils pourraient vous en vouloir !

Alors, chouchouter vos boules de poils, elles vous le rendront bien ! 

 

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *