Halte à la gastro-entérite !

Halte à la gastro-entérite !

La diarrhée se manifeste par des selles liquides plus de trois fois par jour. S’il ne s’agit la plupart du temps que d’un mauvais moment à passer, les selles liquides seront parfois mêlées de sang ou de glaires, et sont souvent accompagnées de crampes, de fièvre et d’une faiblesse générale : on parle alors de gastro-entérite. Une diarrhée abondante peut provoquer rapidement une déshydratation, surtout chez les enfants et les personnes âgées. Lorsqu’elle est chronique, elle peut provoquer une dénutrition, les éléments nutritifs n’ayant pas le temps d’être absorbés par les intestins.

Les huiles essentielles contre les nausées

Les huiles essentielles conseillées dépendront des troubles manifestés. Pour venir à bout des nausées et vomissements, les huiles essentielles de Citron jaune (Citrus limomum), de Gingembre (Zingiber officinale), de Menthe poivrée (Mentha piperita), Menthe verte (Mentha spicata) ou encore de Carvi (Carum carvi) seront très efficaces. Elles s’utiliseront dans cette indication en inhalation sèche (quelques gouttes sur un mouchoir ou dans un stick inhalateur) ou par voie cutanée diluée à raison de 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale de Macadamia à appliquer sur le ventre, les poignets ou même la plante des pieds.

Les huiles essentielles contre les diarrhées

Si les symptômes s’accompagnent de douleurs abdominales, diarrhées et fièvre, l’origine infectieuse doit être prise en compte. Il conviendra alors d’utiliser principalement des huiles essentielles antibactérienne puissante de type Origan compact (Origanum compactum), Cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum), Sarriette des montagnes (Satureja montana) ou encore Thym à thymol (Thymus vulgaris CT thymol). Dans ce cas, l’utilisation se fera par voie orale à raison d’une seule goutte d’huile essentielle déposée dans une cuillère à café de miel, à prendre au moment des repas, 3 à 4 fois par jour. Ces huiles essentielles seront aussi très intéressantes en cas de tourista ou diarrhée du voyageur, puisque généralement d’origine infectieuse. Vous pouvez accompagner la goutte d’huile essentielle anti-infectieuse avec une goutte d’essence de Citron jaune ou de Romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone et acétate de bornyle) qui protègeront les fonctions hépatiques durant le traitement et diminueront les remontées acides.

Les huiles essentielles contre les spasmes

Aussi, les troubles ressentis peuvent être des spasmes digestifs et intestinaux. Dans cette situation, les huiles essentielles de Basilic (Ocimum basilicum), d’Estragon (Artemisa dracunculus) ou de Petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp amara) seront très utiles, et permettront de soulager les douleurs abdominales très rapidement. Par voie orale (une goutte sur un sucre ou du miel) ou par voie cutanée diluée (une à deux gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale), elles sont d’une efficacité redoutable.

Les huiles essentielles contre plusieurs symptômes

Bien entendu, plusieurs voire l’ensemble de ces symptômes peuvent survenir en même temps et les synergies d’huiles essentielles proposées dépendront de la voie d’administration et du sujet. Voici deux exemples de synergies.

  • Pour la voie orale, mélanger du Citron jaune, de l’Origan et du Basilic au préalable, et verser une goutte du mélange sur un sucre, à répéter 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.
  • Pour la voie cutanée diluée, mélanger du Carvi avec du Petit grain bigaradier à raison de 4 ml chacune, puis rajouter 1 ml de Cannelle de Ceylan. Verser une à deux gouttes du mélange dans de l’huile végétale de Macadamia par exemple, et masser la région du ventre, à renouveler 3 à 4 fois par jour, pendant 5 jours.

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *