Le Géranium Rosat, un répulsif à moustiques à l’odeur rosée

Le Géranium Rosat, un répulsif à moustiques à l’odeur rosée

Le géranium est très répandu dans nos jardins et sur nos balcons sous toutes les couleurs. Il en existe aujourd’hui plus de 200 espèces et variétés. Une espèce de géranium, le Géranium Rosat, est appréciée pour ses nombreuses vertus et son parfum semblable à la rose.

Les géraniums égayent de nombreux extérieurs grâce à leurs couleurs vives.

De nombreuses confusions autour du Géranium Rosat

Le genre Pelargonium comprend plus de 200 espèces différentes, mais seulement une poignée est exploitée pour la production d’huile essentielle.

Depuis les tous débuts du commerce et de la culture du géranium rosat (XIXème siècle), le nom de Géranium rosat a fait l’objet de controverses qui ont été sources de nombreuses confusions. Pendant un siècle et demi, toute une série de dénominations botaniques a été proposée, et on regroupe aujourd’hui, sous les noms de Géraniums rosats ou Géraniums odorants (Pelargonium x asperum), plusieurs types de cultivars : Pelargonium graveolens, Pelargonium odorantissimum, Pelargonium capitatis ou encore Pelargonium roseum.

Feuilles de géranium

L’huile essentielle provient des feuilles fraîches distillées.

Les géraniums rosats sont des plantes vivaces pouvant atteindre 1 m de hauteur, ligneuses et poussant en touffe. Ses feuilles sont arrondies et divisées en lobes. Sa culture se fait par bouturage dans les régions chaudes de Chine, d’Égypte, de la Réunion et de Madagascar.
L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des feuilles fraîches.

Les huiles essentielles de géraniums rosats s’utilisent à partir de 12 ans par voie orale, cutanée et en diffusion atmosphérique seule ou associées à d’autres huiles essentielles.

 

L’huile essentielle de Géranium Rosat originaire de Chine et d’Egypte

L’huile essentielle de Géranium odorant, Pelargonium graveolens, originaire de Chine ou d’Egypte, est principalement composée de citronellol (44 %), formiate de citronellyle (17 %) et d’isomenthone (5 %).
Elle possède des propriétés antibactériennes, antimycosiques, répulsive insecte légère, tonique générale et antalgique. Elle est indiquée en cas de dermatoses infectieuses, d’acné sur-infecté, d’impétigo, de colite infectieuse, d’asthénie, fatigue nerveuse et de rhumatismes ostéo-articulaires.

 

L’huile essentielle de Géranium Rosat originaire de l’Île de la Réunion et de Madagascar

L’huile essentielle de Géranium odorant de type Bourbon, Pelargonium graveolens, est, quant à elle, originaire de l’île de la Réunion et de Madagascar. Issue d’une distillation traditionnelle, elle est la plus appréciée des parfumeurs.

Les composants majoritaires sont les mêmes que dans l’huile essentielle originaire de Chine ou d’Egypte (citronnellol à 33 %, formiates de citronellyle 13 %, isomenthone 7 %). Mais une plus grande diversité en molécules aromatiques se retrouvera uniquement dans l’huile essentielle de type Bourbon (sesquiterpènes, sesquiterpénols, aldéhydes et composés sulfurés et azotés). En plus des propriétés antibactériennes, antimycosiques et antalgiques, le géranium de type Bourbon possède également des propriétés antispasmodiques, relaxantes, lymphotoniques, hépatostimulantes et répulsives insectes (du fait de la présence de néral, géranial et citronellal).

Pour une utilisation pour les soins quotidiens de la peau, utilisez plutôt la variété d’Égypte ou de Chine. Pour une utilisation du géranium pour ses propriétés répulsives, hépatostimulantes ou certaines pathologies métaboliques, il faudra favoriser plutôt le type Bourbon originaire de Réunion ou de Madagascar.

 

Pour en savoir plus sur la récolte du géranium :

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *