Lemongrass, Palmarosa, Citronnelle de Java… Comment différencier les citronnelles ?

Lemongrass, Palmarosa, Citronnelle de Java… Comment différencier les citronnelles ?

Les citronnelles sont toutes insectifuges mais elles possèdent chacune des vertus plus ou moins anti-inflammatoires et anti-infectieuses.

Les citronnelles en bref

Elles sont des herbes vivaces à feuilles linéaires en touffes, raides, à fleurs en épis. On distingue principalement les citronnelles de Java, de Ceylan, le Lemongrass et le Palmarosa.

Toutes ces citronnelles appartiennent à la famille des Poacées et sont originaires d’Asie tropicale. Les huiles essentielles sont obtenues par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de l’herbe et sont toutes réputées insectifuges.

Elles ne devront pas être utilisées chez la femme enceinte et allaitante ni chez l’enfant en dessous de 7 ans ou en cas d’asthme, d’épilepsie ou d’allergie.

 

Les différentes citronnelles

 

Citronnelle de Ceylan

L’huile essentielle de Citronnelle de Ceylan, Cymbopogon nardus., est originaire du Sri Lanka.
La citronnelle de Ceylan est principalement composée de géraniol, bornéol (monoterpénols), de citronnellal (monoterpénals), de formiate et butyrate de géranyle (esters terpéniques) et de méthyl-isoeugénol (phénols méthyl-éthers). Elle possède des propriétés anti-infectieuses, antispasmodiques, anti-inflammatoires.
Elle est traditionnellement utilisée en cas de colite spasmodique, entérocolite infectieuse, de douleurs pelviennes, de rhumatisme et arthrite.

Citronnelle de Java

L’huile essentielle de Citronnelle de Java, Cymbopogon winterianus, est originaire du Vietnam.
Elle est principalement composée de géraniol, citronnellol (monoterpénols), d’acétates de géranyle et de citronnellyle (esters terpéniques) et de citronnellal (aldéhydes monoterpéniques). Elle possède des propriétés anti-infectieuse et anti-inflammatoire et elle est indiquée en cas de pathologies infectieuses, inflammatoires et rhumatismales.

 

 

Lemongrass

L’huile essentielle de Lemongrass est extraite du Cymbopogon flexuosus Watson., mais est une autre espèce porte aussi le même nom, il s’agit du Cymbopogon citratus (DC) Stapf. Couramment appelées Citronnelle indienne ou Verveine des Indes, ces deux espèces de citronnelles sont cultivées au Guatemala, au Brésil, en Chine, en Zambie, dans l’ouest de l’Inde, ainsi qu’au Vietnam et au Sri Lanka. Elles sont principalement constituées de néral, géranial et citronnellal (aldéhydes monoterpéniques) ainsi que de limonène (monoterpène).

Le Cymbopogon flexuosus possèdera néanmoins une plus grande diversité en composés biochimiques (monoterpénols, sesquiterpénols, etc.). L’huile essentielle de Lemongrass possède des propriétés négativantes, toniques digestive, vasodilatatrices, anti-inflammatoires et sédatives. Elle est indiquée en cas d’insuffisances digestive et hépatique, de cellulite, d’artérite et de dystonie neurovégétative. Cette huile essentielle peut être irritante en cas d’utilisation par voie cutanée (dilution dans de l’huile végétale).

 

Palmarosa

L’huile essentielle de Palmarosa, Cymbopogon martinii var. Motia, appelée aussi Géranium des Indes, est originaire du Guatemala, d’Inde et du Vietnam. Elle est principalement composée de linalol, géraniol, nérol (monoterpénols), d’élémol (sesquiterpénols) et de formiate de géranyle, de néryle, et d’acétate de géranyle (esters terpéniques et aliphatiques). Elle possède des propriétés positivantes, anti-infectieuses et toniques et elle est indiquée traditionnellement en cas de pathologies infectieuses ORL, gynécologiques et dermatologiques. L’huile essentielle de Palmarosa s’utilise par voie orale, cutanée et en diffusion atmosphérique.

 

 

Gingergrass

L’huile essentielle de Gingergrass est quant à elle extraite d’une variété différente du Cymbopogon martinii : la variété Sofia. Plus confidentielle, elle est principalement composée de limonène, alphaphellandrène (monoterpènes), de géraniol (monoterpénols) et de carvone (monoterpénones). Les propriétés et indications thérapeutiques seront similaires à celles du Palmarosa, bien que la présence de carvone nécessite une plus grande prudence dans son utilisation.

 

Pourquoi ces différences ?

Pour différencier toutes ces citronnelles, outre les notes olfactives propres à chaque huile essentielle, nous pouvons nous référer à la proportion entre les alcools monoterpéniques et les aldéhydes monoterpéniques. Toutes possèdent une activité anti-inflammatoire et anti-infectieuse mais des différences apparaissent.

Ainsi, l’huile essentielle de Palmarosa possède une plus grande activité anti-infectieuse que la Citronnelle de Ceylan, elle-même plus importante que la Citronnelle de Java et enfin que le Lemongrass, du fait de la teneur plus importante en alcools monoterpéniques. De la même manière, l’huile essentielle de Lemongrass possède une plus grande activité anti-inflammatoire que la Citronnelle de Java, elle-même plus importante que la Citronnelle de Ceylan et enfin que le Palmarosa, du fait de la teneur plus importante en aldéhydes monoterpéniques.


Dans tous les cas, ces huiles essentielles seront drainantes et répulsives à insectes
et donc parfaites pour la saison !

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *