Soulager les troubles de la ménopause avec les huiles essentielles

Soulager les troubles de la ménopause avec les huiles essentielles

La ménopause en quelques mots

La ménopause correspond à la fin de la période fertile de la femme et à l’arrêt définitif de ses règles. Les ovulations cessent et la sécrétion des hormones sexuelles par les ovaires (œstrogènes et progestérone) diminue.

 

Les troubles liés à la ménopause
Femme avec un éventail

La ménopause peut s’accompagner de symptômes perturbants comme les bouffées de chaleur

La ménopause peut s’accompagner de troubles variés, principalement les bouffées de chaleur, accompagnées ou non de sueurs nocturnes, de troubles du sommeil et de l’humeur, de baisse de libido, et ultérieurement d’une sécheresse vaginale. L’âge moyen de survenue est de 50 ans mais il tend à s’allonger actuellement. C’est une période de transition importante dans la physiologie et la psychologie féminine.

 

L’aromathérapie pour soigner les syndromes de la ménopause
sauge sclaree photo plante

La sauge sclarée est une plante vivace au parfum musqué et cultivée en France

En aromathérapie, l’huile essentielle de référence est la Sauge Sclarée. Appartenant à la famille des Lamiacées, l’huile essentielle de Sauge sclarée est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes fleuries. Régulatrice hormonale chez la femme de par son action oestrogène-like, elle est indiquée pour le syndrome prémenstruel, les règles trop abondantes, les douleurs des règles, les troubles de l’humeur, les cycles irréguliers et les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Elle s’utilise à partir de 12 ans et s’administre par voie orale ou par voie cutanée.
Il n’est pas conseillé de la diffuser.
Elle sera aussi contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement ou d’antécédents de cancers hormono-dépendants.

 

Une synergie avec de l’huile essentielle de Cyprès et de Lentisque pistachier, aux propriétés veinotoniques est conseillée en cas de persistance des symptômes.

L’association avec de la Menthe poivrée (effet froid) est largement retrouvée dans la littérature scientifique et sera surtout intéressante en cas de prise par voie orale.

 

Synergie pour la voie locale :

HE Sauge sclarée + HE Cyprès + HE Lentisque

Synergie pour la voie orale :

HE Sauge sclarée + HE Menthe poivrée + HE Citron jaune

Aucun commentaire sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *